APPEL À INSCRIPTIONS – MICA 2025

MARCHE INTERNATIONAL DU CINEMA ET DE L’AUDIOVISUEL AFRICAINS (MICA)

Dans le cadre de la 29e édition prévue du 22 février au 1er mars 2025, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) porte à la connaissance des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel que les inscriptions pour le Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africains (MICA) sont ouvertes.

En effet, la 22e édition du MICA se tiendra du 23 au 28 février 2025.

Le MICA est un des maillons essentiels du FESPACO PRO.

Il met en relation les professionnels exerçant dans les différentes chaines de valeurs de l’industrie cinématographique, de l’audiovisuel et de l’image animée.

Cet espace est animé par des plateformes de diffusion, des producteurs, des festivals de cinéma, des écoles de cinéma, des programmateurs, des distributeurs de films africains, etc.

Son but est de favoriser les échanges selon les nouveaux modèles économiques de l’industrie cinématographique.

Le MICA 2025 offre aux professionnels du cinéma un marché de films à travers :

  • des stands promotionnels au Pavillon MICA ;
  • l’inscription des sociétés et des films au catalogue officiel du FESPACO PRO;
  • des séances de projection à la carte ;
  • des espaces d’échanges B to B.

Dans cette optique, la Délégation générale du FESPACO porte à la connaissance des professionnels du cinéma, de l’audiovisuel et de l’image animée que les inscriptions pour le MICA 2025 sont ouvertes :

  • du 14 juin au 31 décembre 2024 pour l’inscription au catalogue FESPACO PRO ;
  • du 14 juin 2024 au 22 février 2025 pour la projection à la carte ;
  • du 14 juin 2024 au 15 janvier 2025 pour les stands au pavillon MICA 2025.

La participation au MICA est soumise au paiement des frais d’inscription qui s’élèvent à :

  • trente-deux mille cinq cent (32 500) francs CFA pour le catalogue FESPACO PRO ;
  • trente-deux mille cinq cent (32 500) francs CFA pour les projections à la carte ;
  • cinq cent mille (500 000) francs CFA pour chaque stand de 9.

Pour toute inscription au MICA, cliquer ici

INFORMATIONS : mica@fespaco.bf

Appel à communication au colloque du FESPACO 2025

La Délégation générale du FESPACO informe le public de l’ouverture de l’appel à communication au colloque de la 29e édition du FESPACO qui se tiendra du 22 février au 01 mars 2025 sous le thème : « Cinémas d’Afrique et identités culturelles »

Le colloque sera organisé du 25 au 26 février 2025 dans le but d’approfondir la réflexion sur le thème de la 29e édition. Il est ouvert aux chercheurs et aux professionnels du cinéma et de l’audiovisuel.

Vos propositions de communication sont attendues à l’adresse colloque@fespaco.bf avant le 15 septembre 2024, délais de rigueur.

Consultez l’appel au lien suivant : https://bit.ly/45luxP2

ATELIERS YENNENGA FESPACO 2025 APPELS À PROJETS ET À CANDIDATURES

A l’occasion de sa 29ème édition, le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) lance la troisième édition des Ateliers YENNENGA.
 
Les Ateliers YENNENGA constituent un dispositif consacré d’une part, à l’immersion des aspirants aux métiers du cinéma, à l’essor de projets de films en quête de financements et à l’accompagnement des films au stade de post-production, d’autre part.

Les ATELIERS YENNENGA sont articulés autour de trois (3) axes :

  • LE YENNENGA ACADEMY

Le YENNENGA ACADEMY est un programme de formation du FESPACO, dédié aux jeunes talents du cinéma africain qui propose des masterclasses autour de différents métiers du cinéma : Production, Réalisation, Écriture de Scénario, Distribution, Critique…

  • Le Yennenga Coproduction

Le YENNENGA COPRODUCTION est un mécanisme essentiel dédié à l’essor des projets de films de fiction longs métrages en quête de partenariats financiers. Il vise à appuyer les coproductions cinématographiques africaines et de la diaspora, en vue de promouvoir leur rayonnement international tout en stimulant l’éclosion des talents cinématographiques sur le continent africain.

  • Yennenga Post-production

LYENNENGA POST-PRODUCTION est une passerelle qui favorise les partenariats de coproductions et l’accès des films au marché international. Il offre aux porteurs de projets une opportunité de présenter leurs films en phase de production à des professionnels du cinéma et à des distributeurs internationaux afin de soutenir la finition de ces œuvres par des aides concrètes.

Les présents appels concernent :

  • Un appel à candidatures pour le YENNENGA ACADEMY

Le YENNENGA ACADEMY est ouvert à l’ensemble des jeunes aspirant.e.s cinéastes d’Afrique et de sa diaspora.
Quinze (15) jeunes seront sélectionnés pour prendre part à cette 3e édition du YENNENGA ACADEMY.

  • Un appel à candidatures pour le YENNENGA COPRODUCTION

Le YENNENGA COPRODUCTION est ouvert pour la présente édition à tous les cinéastes d’Afrique et de la diaspora.
Dix (10) projets seront retenus pour prendre part à cette édition.

  • Un appel à projets de films pour le YENNENGA POST-PRODUCTION

Le YENNENGA POST-PRODUCTION est ouvert à l’ensemble des cinéastes d’Afrique et de sa diaspora. 
Huit (8) projets sélectionnés auront l’opportunité d’être accompagnés et présentés à une audience de professionnels et de décideurs venus des quatre coins du monde.                                     
——————————————————————————————–

L’appel à candidatures aux ateliers YENNENGA (ACADEMY, COPRODUCTION et POST-PRODUCTION) est ouvert du 5 avril au 31 octobre 2024 à 23h59min.
———————————————————————————————–
Les ATELIERS YENNENGA se dérouleront du 23 au 28 février 2025 lors de la 29ème édition du FESPACO à Ouagadougou au Burkina Faso.

COMMENT POSTULER ?

Pour postuler aux Ateliers YENNENGA III, veuillez cliquer sur les liens ci-dessous où vous trouverez les règlements des programmes ainsi que les formulaires d’inscription :
Yennenga coproduction: cliquez ici
Yennenga academy: cliquez ici
Yennenga Post-production: Cliquez ici
————————————Pour toute question ou renseignement, veuillez contacter :

APPEL A FILMS – FESPACO 2025

Dans le cadre de la 29e édition prévue du 22 février au 1er mars 2025, le FESPACO porte à la connaissance des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel que les inscriptions pour la sélection officielle des films sont ouvertes du 29 février au 30 septembre 2024.

La sélection comprend deux sections principales :

  1. La section compétition officielle réservée aux films de réalisateurs africains et de la diaspora avec les catégories suivantes :
  2. fiction long métrage : durée minimale de 60 mn ;
  3. documentaire long métrage : durée minimale de 60 mn ;
  4. FESPACO Shorts (fiction et documentaire court métrage) : durée comprise entre 1 mn et 35 mn ;
  5. fiction ou documentaire des écoles de cinéma : durée comprise entre 3 mn et 15 mn ;
  6. FESPACO Series : deux (02) épisodes consécutifs de 52 mn chacun ou trois (03) épisodes consécutifs de 26 mn chacun ou six (06) épisodes consécutifs de 13 mn chacun ;
  7. films d’animation : durée comprise entre 1 mn et 35 mn.
  • La section hors compétition ouverte aux films des cinéastes du monde :
  • Panorama
  • Focus diversités
  • Sukabè (programme jeunesse)

Critères d’éligibilité

  • Ne pas avoir plus de deux (02) ans d’âge au 31 décembre 2024 ;
  • N’avoir pas été présenté lors d’une précédente édition du FESPACO ;
  • N’avoir pas été projeté au Burkina Faso.

Toute inscription à la sélection se fait en cliquant et implique l’acceptation pleine et entière des conditions d’inscription et du règlement de la 29e édition.

L’inscription est soumise au paiement des frais d’inscription qui s’élèvent à cinquante (50) Euros.

NB : la date limite des inscriptions est fixée au 30 septembre 2024.

INFORMATIONS : inscription@fespaco.bf, programmation@fespaco.bf

CHOIX DE LA REPUBLIQUE DU TCHAD EN QUALITE DE PAYS « INVITE D’HONNEUR » DE LA 29e EDITION DU FESPACO

  1. CONTEXTE

Le Pays invité d’honneur est choisi en fonction des relations de coopération qu’il entretient avec le Burkina Faso dans le domaine de la culture et de son engagement pour le développement de l’industrie du cinéma et de l’audiovisuel africain. Ce choix tient également compte des opportunités que ce pays pourrait offrir en termes de partenariat économique et de coproduction cinématographique et audiovisuelle.

Pour cette 29e édition qui se tiendra du 22 février au 1er mars 2025, la République du Tchad a été proposée par les autorités burkinabè pour être au cœur de cette grande manifestation cinématographique en qualité de Pays invité d’honneur.

En effet, une délégation composée d’agents de l’État et des professionnels du cinéma tchadiens ont visité le Burkina Faso en juillet 2023. L’objet de leur séjour était d’échanger avec les autorités et d’explorer les possibilités de désignation du Tchad en qualité de pays invité d’honneur à l’occasion de la 29e édition du FESAPCO. Cette délégation a eu plusieurs séances de travail avec des officiels burkinabè dont le Ministre en charge de la culture, le Délégué général du FESPACO, le Directeur du ST-CNC et des professionnels du cinéma burkinabè.

Cette démarche semble avoir porté ses fruits puisque les plus hautes autorités du Burkina Faso ont donné leur aval pour ce choix.

  1. JUSTIFICATION

Les raisons qui ont prévalu au choix de la République du Tchad comme pays invité d’honneur sont :

  • une volonté politique des plus hautes autorités tchadiennes de prendre part à la 29e édition du FESPACO en qualité de pays invité d’honneur.
  • le Tchad est un pays renommée pour sa grande culture cinématographique avec de grands cinéastes tels Mahamat Haroun Saleh, Edouard Sailly, Issa Serge Coelo, Zara Mahamat Yacoub, Aché Coelo, etc. qui ont produit et produisent de grands films pour la promotion des identités culturelles africaines. C’est le cas du film « Lingui ou liens sacrés » du réalisateur Mahamat Haroun Saleh, en compétition en 2021 au festival de Cannes en France ;
  • un pays qui a choisi le Burkina Faso comme berceau de formation de ses cadres. Chaque année, plusieurs centaines de tchadiens, étudiants comme professionnels, s’inscrivent dans les universités et grandes écoles burkinabè dont l’Institut supérieur de l’image et du son – studio-école (ISIS-SE) pour ce ceux qui choisissent une carrière cinématographique ;
  • une destination privilégiée pour de nombreux techniciens du cinéma burkinabè. En effet, les producteurs tchadiens font recours régulièrement aux techniciens burkinabè pour des plateaux de tournage ;
  • des similitudes culturelles entre les peuples. Qualifiés d’États du Sahel, les peuples tchadiens et burkinabè partagent les mêmes valeurs culturelles aussi bien dans la vie réelle que sur le petit écran ;
  • des défis sécuritaires et humanitaires. Le Burkina et le Tchad partagent ces mêmes défis et le cinéma pourrait constituer la panacée pour trouver des solutions communes et durables contre le terrorisme qui sévit au Sahel ;
  • des retombées en perspective. Cette collaboration pourrait constituer un déclic pour le renforcement des partenariats en matière d’accords culturels de coopération et de coproduction entre les deux pays au profit des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel en particulier.

Découverte du cinéma africain : Le FESPACO ouvre ses portes aux élèves de ENKO OUAGA

Le Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) a ouvert ses portes le mercredi 21 février 2024, à une délégation de l’établissement ENKO OUAGA, composée d’élèves et d’encadreurs.

La visite guidée a consisté à une séance de projection à la cinémathèque, à une immersion sur le site du FESPACO et à des échanges enrichissants avec le délégué général, ainsi qu’avec les cinéastes Daniel Kollo SANOU et Georgette PARE.

Cette initiative, lancée en 2010 dans le cadre du mois de l’histoire des noires, vise à sensibiliser les jeunes au cinéma africain.

Save the date !

Nous vous annonçons que les préparatifs de la 29e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) prévue du 22 février au 01 mars 2025, ont débuté :

  • 29 février 2024 : Lancement officiel de l’appel à film
  • 01 mars : Début des inscriptions
  • 30 septembre : fin des inscriptions

Professionnels du cinéma et de l’audiovisuel : réalisateur, producteur, scénariste, programmateur, distributeur, directeur de festival, cet appel vous est adressé.

Toutes les sections de films : fiction, documentaire, séries TV, animation et films des écoles de cinéma sont éligibles !

Toute l’équipe du FESPACO vous adresse ses vœux les meilleurs pour l’année 2024.

Vive le cinéma africain, vive le FESPACO !

Projet de digitalisation de la cinémathèque africaine de Ouagadougou : Les activités lancées

(FESPACO, le 8 décembre 2023)- Le projet de renforcement des capacités techniques, opérationnelles et professionnelles de la cinémathèque africaine de Ouagadougou a été officiellement lancé au siège du FESPACO. La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre de la communication, de la culture, des arts et du tourisme, porte-parole du gouvernement, représenté par son chargé de mission Yacouba BONKOUNGOU.

Le moment fort de cette cérémonie a été marqué par la remise officielle d’un chèque de 109,5 millions FCFA par son Excellence Madame l’ambassadeur des États-Unis, SANDRA Clark. Ce montant représente le coût total du projet, qui vise à renforcer et digitaliser la cinémathèque africaine.

Selon le Délégué général du FESPACO Alex Moussa SAWADOGO, ce projet ambitieux comprend plusieurs volets. Tout d’abord, il prévoit la réhabilitation et la rénovation de la cinémathèque africaine. Cette initiative vise à offrir un espace adapté et fonctionnel pour préserver et promouvoir le patrimoine cinématographique africain.

En outre, le projet comprend également l’acquisition de matériel spécifique tel que le matériel de stockage/serveurs, les LTO (Linear Tape-Open), les scanners, etc. Ces équipements modernes permettront d’améliorer les capacités techniques de la cinémathèque et faciliteront la numérisation et la conservation des œuvres cinématographiques.

Enfin, une attention particulière sera accordée à la création et à la gestion des plateformes numériques de stockage, notamment une base de données. Cette initiative vise à faciliter l’accès aux films et documentaires africains, en les rendant disponibles en ligne et en favorisant leur diffusion à l’échelle nationale et internationale.

Ce projet de renforcement des capacités techniques, opérationnelles et professionnelles de la cinémathèque africaine de Ouagadougou constitue une étape importante dans la promotion du cinéma africain et dans la préservation de son patrimoine cinématographique. Il témoigne également de l’engagement et du soutien des États-Unis envers le développement culturel et artistique du Burkina Faso.

Proclamation des résultats des Ateliers Yennenga II

Suite à l’appel à candidature et à projets lancé du 19 juillet au 30 septembre 2022, la délégation générale du FESPACO a le plaisir de porter à la connaissance des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, la liste définitive des candidats et des projets retenus pour la deuxième édition des Ateliers Yennenga. Ces Ateliers se dérouleront lors de la 28ème édition du FESPACO prévue du 25 février au 4 mars 2023 à Ouagadougou. Les travaux du comité de sélection présentent les résultats suivants :

I- ATELIER YENNENGA POST-PRODUCTION

Huit (08) projets de films longs métrages (fiction et documentaire) en finition ont été retenus.

  1. All The Colours of the World Are Between Black and White, fiction de Babatunde APALOWO du Nigéria;
  2. Banel & Adama, fiction de Ramata-Toulaye SY du Sénégal ;
  3. Klema, documentaire de Boubacar Gakou TOURE du Mali ;
  4. Kundu, fiction de Ori Huchi KOZIA du Congo ;
  5. OzonaFarewell dreamers, fiction de Haminiaina RATOVOARIVONY de Madagascar;
  6. Ressacsune histoire Touarègue, documentaire de El Ansari INTAGRIST de la Mauritanie ;
  7. You don’t die two times, documentaire de Ager OUESLATI de l’Algérie ;
  8. Goufdé, fiction de Oumar BA du Sénégal

II- ATELIER YENNENGA ACADEMY

Pour quinze (15) participants annoncés, ce sont, finalement, vingt-deux (22) jeunes aspirants aux métiers du cinéma venant de tout le continent africain de la diaspora qui sont retenus, 

  1. Mlle ADEHOR Diana, Nigeria ;
  2. Mlle DUVAL Daniel, Haïti ;
  3. Mlle FAYE Amy, Sénégal ; 
  4. Mlle FEIDANGAMO Lisa Hadassa, République Centrafricaine ; 
  5. Mlle FEZEKA Mkhabela, Afrique du sud ;
  6. Mlle KABORE Delwendé Deplhine, Burkina Faso ; 
  7. Mlle KERE Kayaba Anaïs Irma, Burkina Faso; 
  8. Mlle KILO Tousmy, R. D. Congo;
  9. Mlle KONE Assetou, Mali ; 
  10. M. KOUAME Allan Charvet, Côte d’Ivoire ;
  11. M. KOUDAYA Koffi Jude, Togo ;
  12. Mlle LAGUEMPEDO Barkima Nafissatou, Burkina Faso;
  13. Mlle Priscilla MAREALLE, Tanzanie ; 
  14. Mlle METOWANOU Alohoutade Eriyomi Sêdoa Habiba, Bénin ;
  15. Mlle MINGADENE Kaguereou Carine, Tchad ;
  16. M. NEYA Harouna, Burkina Faso;
  17. M. NKOUA Edsin Israël Heureux, Congo Brazzaville ;
  18. M. NSENGIMANA Sylvestre, Rwanda ; 
  19. Mlle NYANDONG Mbida Justine Stella, Cameroun ; 
  20. M. OULARE Momo de la République, Guinée ;
  21. Mlle SEYDOU Haïnikoye Sakinatou, Niger ; 
  22. Mlle YOHOU Safiatou Muriel Tiffani, Côte d’Ivoire

L’Atelier Yennenga Academy est placé sous le parrainage de la réalisatrice nigérienne Aïcha Macky KIDY.

Les Ateliers Yennenga sont organisés en partenariat avec :
le CNC (Centre National du Cinéma et de l’Image Animée-France), Union européenne, Red Sea Film Festival (Arabie Saoudite), L’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), Pathé BC

FESPACO 2023: Résultats de l’Appel à projet de Yennenga Coproduction

Suite à l’appel à candidature clôturé le 25 janvier 2023, la délégation générale du FESPACO a le plaisir de porter à la connaissance des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, la liste définitive des candidats et des projets retenus pour la première édition du marché de coproduction dénommé « YENNENGA COPRODUCTION 2023 ». Ce marché est dédié aux projets de films de fiction longs métrages en recherche de producteurs et coproducteurs notamment des partenaires financiers. Le YENNENGA COPRODUCTION 2023 se déroulera lors de la 28ème édition du FESPACO prévue du 25 février au 4 mars 2023 à Ouagadougou.

Dix-sept (17) projets de films longs métrages fiction ont été retenus:

  1. Aminata, de Aïda M. DIALLO, produit par Éric STEVANCE    (Mali)
  2. Beau Séjour de Aboul Aziz NIKIEMA, produit par K. Michel ZONGO (Burkina Faso) ;
  3. Broken Drums de Marcelin BOSSOU-HUNKALI AKAKPO MASSINOU, produit par Mimi BOSSOU-SOEDJEDE ESSIVI (Togo) ;
  4. La Fresque des oubliées de Amédée Pacôme N’KOULOU du Gabon, produit par Andrey DIARRA du Mali ;
  5. Le Testament de Adama ROAMBA (Burkina Faso), produit par Karamoko TOURE (Côte d’Ivoire) ;
  1. Les Amants de Joal de Léandre-Alain BAKER (Congo), produit par Issaka COMPAORE (Burkina Faso) ;
  2. Les Prédateurs de Arice SIAPI (Cameroun) ;
  3. Lorenzo de Joel AKAFOU, produit par Chimène NAHI DOUKPET (Côte d’Ivoire) ;
  4. Mika de Samba DIAO (Sénégal), produit par Lamissa OUATTARA (Burkina Faso)
  5. Miles from heaven de Mama KEÏTA, (Guinée);
  6. Ndar, la colére des eaux de Fara KONATE, produit par Malick BA (Sénégal) ;
  7. Samory de Lanciné DIABY, produit par David Schabasser DIABY de la (Côte d’Ivoire) ;
  8. Tam Tam de Mireille NIYONSABA (Burundi), produit par Laurent BITTY (Côte d’Ivoire) ;
  9. Tambi, fils de Tolou de Ousmane ZERBO, produit par Doh DAIGA (Burkina Faso) ;
  10. Wakat de Pazouknam Jean-Baptiste OUEDRAOGO, produit par Pierre Claver ZONGO du (Burkina Faso) ;
  11. Walinzi de Cédric TWANA SHERIYA, produit par Emmanuel LUPIA ASSANI (Congo RDC) ;
  12. Wefoh de Beola TOUGGOURT (Togo), produit par Noukpo WHANNOU (Bénin).

Le Yennenga Coproduction FESPACO 2023 est organisé en collaboration avec :

le Secrétariat Technique du Centre National de la Cinématographie et de l’Audiovisuel (ST-CNCA) du Burkina Faso, du Centre National de la Cinématographie du Mali (CNCM), de la Direction de la Cinématographie (DCI) du Sénégal, du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC) de la France, du Fonds Image de la Francophonie (OIF) et avec le partenariat technique du Collectif Génération Créative.