Le champ de Zozaniba

Synopsis. Chaque année, Zozaniba plante les meilleures tiges de maniocs en période hivernale dans son champ. Pendant ce temps, Surukuba est isolé sous l’arbre entrain de dormir, Il attend le moment des récoltes, se sert et détruit le reste. Fatigué, Zozaniba décide de parler avec Surukuba mais sans succès, il sollicite alors l’aide de Waraba. Ensemble, ils vont mettre en place un plan qui amène Surukuba à la raison.

Biofilmographie/Biofilmography

Gaoussou TANGARA est un cinéaste malien qui a à son actif plusieurs œuvres dont : Kéké (2014), Souroukouba et Zozaniba (2015) et Musow joyoro (2018).

La symbolique du butin/The symbolic of loot

Synopsis. Le roi du mangou va en guerre contre la redoutable armée du royaume de midi. Il va d’abord consulter le maître suprême pour demander son aide afin de remporter la guerre. Le maître suprême lui donne son accord à condition qu’il lui rapporte en sacrifice la symbolique de tout le butin qu’il aura ramené du combat.

Biofilmographie/Biofilmography

Le goût pour le dessin que Kossi Messan AKODA a embrassé dès son enfance l’a emmené à se lancer à l’issue de ses études dans la réalisation de courts métrages d’animation. En 2018 il réalise son premier court métrage La malice de la bête (sélection officielle au FESPACO 2019). La Symbolique du Butin est en sélection officielle au Make Art not War Teaser Film Festival 2020 en Californie et au Silicon Valey African Film Festival 2020. AKODA participe au Talent durban et au Durban FilmMart 2020 avec son projet de long métrage La choisie.

Ganja

Synopsis. Ndiogou, un jeune accro au chanvre indien, s’apprête à fumer son dernier joint. Pour se mettre dans l’ambiance, il chante une vieille chanson de Bob Marley qui se trouve être la formule magique des Ganjas. Cette musique a toujours été le bouclier qui protège les Ganjas contre les fumeurs accros. Ndiogou se voit alors pris au piège, dans un procès qui décidera de sa sentence.

Biofilmographie/Biofilmography

Passionné de cinéma, Amath NDIAYE commence sa carrière avec l’animation et l’audiovisuel. Dans les années 2000, il met en place une petite structure de production Obelus films and Animations Studio. Il réalise son premier film Geuti Goudi en 2012, une oeuvre dont le style est novateur car le film est muet. Il signe son deuxième film avec Maty, réalisé en 2017. Aujourd’hui, en plus d’être réalisateur-producteur, Amath Ndiaye est formateur dans plusieurs écoles et structures de formation aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel.

Bwa Kaybo

Synopsis. Un soir de pleine lune, Fabrice et Simon, deux gars du village de Basse-Terre, décident de braquer une épicerie. Ils ne savent pas qu’ils vont entrer dans le sanctuaire de Fofo, un vieil homme excentrique connu pour ses affinités avec les puissances occultes.

Biofilmographie/Biofilmography

Voyez-moi juste comme un simple Guadeloupéen qui aime écrire des histoires et réalise ses projets vidéo même quand il n’y a pas d’argent. Peut-être que je suis entré dans les images en tant que débutant mais par mes propres expériences, je pense que je suis tout à fait capable de donner au public de bonnes œuvres.