Madame … Monsieur

Synopsis. L’homme et la femme ne perçoivent pas le monde de la même façon ; l’homme et la femme n’ont pas les mêmes sensibilités face aux faits de la société, pourtant unis par l’amour, ils sont appelés à vivre sous le même toit, voire dormir dans le même lit.

Biofilmographie/Biofilmography

Ebenezer KEPOMBA plus connu sous le pseudonyme de Mitoumba est né le 19 mai 1970 à Bazou dans la région de l’ouest Cameroun, Titulaire d’une licence en littérature et civilisations Allemandes, il est enseignant d’allemand de formation. Il a enseigné pendant 15 ans dans les lycées et collèges du Cameroun. Il débute effectivement sa carrière artistique en 2003 en créant la troupe les « déballeurs ». Au début il est à la fois scénariste et acteur, il écrit et interprète des rôles dans plusieurs films et séries.

Les secrets de l’amour

Synopsis. Billy Manga dirige avec son père la « MANGA’S TECHNOLOGIES », une entreprise officiellement spécialisée dans les nouvelles Technologies, alors qu’en réalité c’est une société Ecran officiant dans le trafic d’objets illicites. Pour faire bonne figure auprès de ses partenaires, Daniel Manga arrange le mariage de son fils Billy avec la fille d’un client décédé. Mais les choses se gâtent lorsqu’à quelques jours du mariage, Billy tombe amoureux de Mélanie, une fille rencontrée au hasard au bord d’une piscine.

Biofilmographie/Biofilmography

Benjamin EYAGA débute le cinéma à l’âge de 18 ans, en tournant dans plusieurs séries et spots publicitaires. Acteur, Scénariste et Réalisateur, son dernier film intitulé Mes silences, a participé à plusieurs festivals internationaux importants comme le FESPACO en 2019, ou le FESTIVAL DE CANNES en 2018. Auréolé de plusieurs distinctions majeures en tant que Réalisateur, il est aussi le scénariste et l’acteur principal des deux saisons de la série « Au nom de la loi ». Il a réalisé plusieurs films dont Course contre la honte et Devoted. Les secrets de l’amour est sa première série.

La villa d’a cote (Saison 2)

Synopsis. « La villa d’à côté » raconte le quotidien de quatre jeunes filles de la trentaine qui partagent le même appartement. Elles sont toutes les quatre arrivées dans cette maison pour des raisons diverses. Parties de la cité universitaire pour certaines et de la maison pour d’autres, ces quatre filles prennent part à un casting peu ordinaire à l’issu duquel elles sont sélectionnées pour intégrer la villa d’à côté.

Biofilmographie/Biofilmography

JACQUES TRABI GOHI est diplômé d’un DUT de chimie à l’INSET d’Abidjan. En 1990, il obtient son diplôme de cinéma en option réalisation à l’ESRA. Il est scénariste de plusieurs films dont «Le voleur» et «Sans regret». «L’amour en bonus» est son premier long métrage.

Réalisateur, script et scénariste, DJA DAMIEN DALLY a travaillé sur plusieurs films. Il a coréalisé le sitcom La villa d’à côté et réalisé la série télé sur l’emploi intitulé J’ai l’honneur.

Juste Quelqu’un de Bien/Just a better person

Synopsis. Anne, Conseiller Technique de Ministre, subit la pression quotidienne de la mère de son mari qui lui reproche de ne pas faire d’enfant. Elle est défendue et protégée par son mari, Marius Boca, cadre supérieur dans une agence immobilière.  Mais tout bascule lorsqu’il apprend qu’il est stérile.  Il devient insupportable et refuse toute aide morale et psychologique. Elle est déprimée et se rapproche de plus en plus de Steve, devenu handicapé par la faute d’un chauffard. Elle finit par tomber amoureuse de lui.

Biofilmographie/Biofilmography

Réalisateur – Producteur – Scénariste et consultant en communication, Bah Gbehi Jean Noel a réalisé un long métrage «La vie en noir et blanc», une série documentaire «Regards d’enfants» et plusieurs série TV dont «L’équipe», «Le Grin», «Conakry» et Deux couples, un foyer (sélectionné au FESPACO 2017).

Hôtel Coco

Synopsis. Madame Mischa dirige d’une main de fer un établissement hôtelier dans lequel il ne se passe pas un seul jour sans incident. Lorsque les conflits ne naissent pas au sein de l’hôtel coco, ils arrivent de l’extérieur avec des personnages qui ne sont jamais ordinaires.

Biofilmographie/Biofilmography

Fernand LEPOKO est engagé à l’Institut Gabonais de l’Image et du Son (IGIS – ancien CENACI). Il a également créé sa maison de production ALDEBARAN Pictures. Ses réalisations sont entre autres : Maléfice (2009, Panorama FESPACO 2009), Terre et fils (2013), primé au FESPACO (Prix spécial – SIGNIS-) et à ECRANS NOIRS (Prix d’interprétation masculine) et Matris (2018).

Hantés

Synopsis.

Enquêteur paranormal basé à Londres, Will Stone est l’auteur de la série internationale de livres à succès Dead Places. Dans chacun des épisodes, Will et son équipe enquêtent sur un dossier différent. Des fantômes et monstres aux créatures qui ne devraient exister que dans les mythes, l’Afrique est pleine de surprises. Mais pendant qu’il travaille sur son nouveau livre, Will découvre progressivement ce qui est vraiment arrivé à sa sœur lorsqu’ils étaient enfants. Au fil des semaines, il se rapproche de plus en plus de la vérité. Une vérité qui peut le détruire.

Divine

Synopsis. Divine, une jeune fille belle et intelligente aspire à faire des grandes études, de devenir médecin, d’être une femme de valeur et utile dans la vie, Mais seulement ses parents n’ont pas des moyens pour réaliser son rêve. Ils décident plutôt de la livrer dans les bras d’un prétendant mari afin de réduire des bouches à nourrir et de réaliser leur appétit pour le luxe. Plus tard, le pire survient quand Divine découvre que celui qui se faisait passer pour un Docteur n’est nul autre qu’un criminel au visage d’ange.

Biofilmographie/Biofilmography

Flavienne TCHATAT est formée en gestion de la production télévisuelle et théâtrale, en jeu d’acteur et réalisation au South African State Theater à Pretoria. Elle débute sa carrière artistique en 2009 en interprétant des rôles far dans plusieurs salles de théâtre tout en figurant dans des séries telles que : Génération, Isidingo. En 2011, elle réalise son tout premier film intitulé Dangerous Trend. En 2018, elle produit sa série de 52 épisodes intitulée Divine. Elle est deux fois nominée aux Canal 2’or (2017-2019) dans la catégorie meilleure Actrice.

Dérapages

Synopsis. Au sommet de sa belle carrière professionnelle, Aby 32ans, se marie avec Bachir 25 ans, un séducteur (Prédateur) en série qui adore se faire entretenir par les femmes. Elle croit vivre le vrai amour quand sa vie dérape dans une descente aux enfers, elle découvre la double vie de son mari.

Biofilmographie/Biofilmography

Abdoulahad WONE, réalisateur et producteur, devient, à 22 ans, le premier monteur AVID sénégalais formé à l’INA en 1998. A la frontière entre réalisation et production de spots publicitaires, il voit évoluer sa société qui occupe une place de choix dans l’audiovisuel. En 2009, Wone réalise son premier long métrage Justice Divine. Ce film est l’élément précurseur du projet Tundu Wundu. Séduite par la série, A+ achète les droits de diffusion. Avec la saison 2 de Tundu Wundu, il gagne le prix de la meilleure série au FESPACO 2017.

5 Etoiles/ Fifire Do

Synopsis. On parle souvent des dangers de la traversée du désert et de la Méditerranée. Mais ce dont on parle le moins, c’est de ce qui se passe une fois que les migrants arrivent à destination. Dans ce lieu appelé 5 Etoiles, maliens, sénégalais, guinéens, et autres, se retrouvent pris au piège de leurs rêves. Commence alors un nouveau combat sous le regard du Gouverneur Faidherbe!

Biofilmographie/Biofilmography

Après une Maitrise en Géographie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Mame Woury THIOUBOU choisit le journalisme. En 2009, elle intègre le Master de réalisation de Documentaire de création de l’Université Gaston Berger de Saint Louis (UGB) où elle réalise son film de fin d’études Face à Face. Son premier moyen métrage Agora Braille traite de l’inclusion des non-voyants dans le système scolaire sénégalais. Une dimension sociale du documentaire que l’on retrouve également dans ses derniers films Fifiire en Pays Cuballo et 5 Etoiles.

Zalissa

Synopsis. Zalissa, une petite fille de 11 ans en classe de CM1 vend des arachides dans le quartier le soir pour aider sa famille qui vit dans la précarité. Sa vie bascule le jour où elle commence à vouloir une autre vie, à vouloir être une autre que celle qu’elle est. Alors elle tombe dans le mensonge et le vol et est à deux doigts de tomber dans la prostitution. Va-t-elle succomber ou pas ? Pourra-t-elle s’en sortir ? A travers l’histoire de Zalissa, c’est non seulement la vie des enfants vendeurs ambulants de nuit qui est retracée, mais également la difficulté de les maintenir à l’école.

Biofilmographie

Carine BADO a travaillé aux côtés de réalisateurs tels que Abdoulaye DAO, Pierre YAMEOGO, Idrissa OUEDRAOGO. Elle produit et réalise essentiellement des films documentaires et de fictions tels Les Douleurs Muettes, Des Déchets à Valeur d’Or (sélection FESPACO, FIFE et CINE DROIT LIBRE).  Elle a également assuré la production exécutive et la réalisation de nombreux films d’envergures sous régionales et internationales dont les droits en Actions. En 2008, elle réalise On ne mange pas les merci et coréalise en 2015, Fille de sa mère qui a connu un parcours remarquable en Festival. Forte de ses expériences, elle co-écrit la série Une femme à Kosyam qui était en sélection aux Festivals série séries de Ouagadougou en 2018.