Life on the Horn

Synopsis

Depuis une décennie, des déchets toxiques sont illégalement déversés sur le littoral somalien. Le tremblement de terre de 2004 a endommagé les conteneurs toxiques et déversé des déchets, entrainant une prolifération de maladies. Beaucoup de gens ont dû quitter leur village, mais d’autres y sont restés et vivent avec les conséquences.

Biofilmographie/Biofilmography

Depuis 2009, Mo HARAWE vit an Autriche où il a commencé sa carrière de cinéaste. Il a participé à plusieurs ateliers sur le cinéma et réalisé cinq courts métrages qui ont été projeté dans plusieurs festivals internationaux et ont remporté de nombreux prix. En tant que scénariste, Harawe a écrit plusieurs scenarios pour des longs métrages. Le scenario de son long métrage To Mogadishu, qu’il a développé au DIVERSE GESCHICHTEN SCRIPT LAB, a remporté le prix de DOR FILM en 2016. Il travaille actuellement sur son prochain long métrage intitulé The village next to Paradise.

Gwacoulou

Synopsis. Gwacoulou relate la légende de la sauvegarde de la paix à travers la transformation de trois paires de jumelles en trois pierres du foyer traditionnel et de leur mère en sa marmite (« le canari »). De nos jours, ces pierres sont encore l’un des piliers de la tradition africaine en milieu bambara. Elles nous rappellent, à travers leur symbolique : le mariage et la discrétion, la fraternité et la solidarité, l’amitié et le soutien. Entre la tradition africaine et la modernité, le film exprime l’évolution des croyances d’ordre aussi bien mystiques que comportementales.

Biofilmographie/Biofilmography

Passionné par l’art depuis son plus jeune âge, Moïse TOGO a commencé ses études universitaires en 2009-2010 à la Faculté des sciences juridiques et politiques. Ses ambitions artistiques l’amènent ensuite au conservatoire de Bamako, au Mali. Après cinq ans d’études au conservatoire, il est détenteur d’un master 2 en multimédia et il évolue depuis dans le domaine du multimédia. Il est actuellement boursier du gouvernement français à travers le prix Bakary Diallo du Fresnoy – Studio national des arts contemporains.

Daïnes

Synopsis. Deux amis d’enfance, Ashish et Pascal, se voient une dernière fois avant que le premier ne parte en France pour poursuivre ses études. Au cours de cette dernière et longue nuit peuplée de rencontres et d’échanges, ce sera une mise à nu de leur amitié, de leurs pensées et espérances mais aussi de leurs déceptions et fragilité.

Biofilmographie/Biofilmography

Gopalen Parthiben CHELLAPERMAL est un réalisateur mauricien professionnel. Il est le scénariste de Bisanvil (Prix du Public à Amiens en 2005 et Prix du Jury à la Réunion en 2006) court métrage réalisé par David Constantin. Après la réalisation d’un premier court métrage (Ruz en 2009) et des documentaires dont Les Mo’zars de Roche Bois (Prix du documentaire ‘Fe Net Océan Indien’, FIFAI, Réunion), il poursuit son travail de réalisation avec le projet Daïnes. Il a aussi réalisé le documentaire intitulé Philippe Thomas, le jazz du bout des lèvres.

Bablinga

Synopsis

Moktar a toujours dit que lorsqu’il fermera son bar Bablinga, il retournera au Burkina. Ce jour est arrivé mais il n’est pas vraiment prêt à partir. Contre sa volonté, des fantômes s’invitent chez lui pour fêter une dernière soirée.

Biofilmographie/Biofilmography

Fabien DAO est né à Paris d’une mère enseignante française et d’un père réalisateur burkinabé. Après des études scientifiques, son goût pour la musique et le cinéma le conduit au département du son de la FEMIS où il réalise Le Caïman de Boromo. Deux ans plus tard, il réalise It rains on Ouaga, lauréat du prix Canal + au Festival international du film de Clermont-Ferrand. En 2019, il termine sa trilogie sur la vie de son père avec le court métrage Bablinga, prix de la meilleure œuvre dramatique au festival du court métrage de Aspen (Etats-Unis) en 2020.

Aziya

Synopsis. Adil commande une prostituée pour la nuit. Quand elle arrive, il découvre qu’elle est noire. Comment réagir ?

Biofilmographie/Biofilmography

Journaliste au long cours (30 ans de carrière), médecin de formation, poète, nouvelliste, homme de culture et de cinéma, progressiste et militant de l’avant-garde marocaine, Karim BOUKHARI a dirigé plusieurs rédactions, dont le magazine hebdomadaire Telquel, fleuron de la presse indépendante au Maroc. Il a aussi publié et pris part à plusieurs livres, et réalisé un court métrage La Perruque (sélection officielle du Festival international du court métrage de Clermont- Ferrand et du Festival international du film de Stockholm).

Anonymes

Synopsis. « Anonymes » raconte l’histoire d’une jeune fille le temps d’une journée, sa famille, ses amis, son travail et ses rêves. On découvre son univers et ses pensées à travers la petite voix qu’elle a dans la tête, et ses histoires imaginaires. Sans ne se douter de rien, elle vit sa routine quotidienne sans savoir comment va se terminer la journée.

Biofilmographie/Biofilmography

Scénariste, Réalisatrice et Productrice, Fama Reyane SOW s’est formé à Sup’imax, école d’audiovisuel de Dakar et en travaillant sur les tournages directement. En 2015, au FESPACO, elle gagne un prix avec son scénario de long métrage Satché. Elle devient ensuite assistante réalisatrice pour Alassane SY sur le court métrage Marabout (prix du meilleur court-métrage au Festival de Carthage en 2016/2017), pour Joseph ADESUNLOYE avec le long métrage White color Black qui connaît un gros succès à Londres, et aussi pour la réalisatrice américaine Idil IBRAHIM avec Sega et de nombreuses autres productions au Sénégal.

Amani

Synopsis. Dans ce conte, situé à mi-chemin entre réalité et fantastique, un narrateur mystérieux nous raconte l’histoire d’Amani, un jeune garçon passionné par la danse. L’innocence et la joie de vivre d’Amani ouvrent les yeux du narrateur sur l’humanité dont il ne s’était jamais vraiment soucié auparavant. Mais alors que la nuit se met à gronder, la joie de vivre d’Amani disparaît pour laisser place à sa douleur qui résonne dans le silence de la plaine.

Biofilmographie/Biofilmography

Après des études en réalisation à New-York, Alliah FAFIN réalise des vidéoclips entre autres pour Dominique Fils-Aimé, ainsi que des vidéos promotionnelles pour des artistes comme Rafael Lozano Hemmer. Elle quitte le Québec en 2016 pour le Tchad, où elle travaille avec UNICEF sur la réalisation de plusieurs vidéos illustrant les problématiques rencontrées par les populations locales, les réfugiés nigérians et les retournés centrafricains. En 2018, son premier court-métrage Amani qui s’inspire de son expérience au Burundi.

About a girl

Synopsis. Une journée normale (peut-être stressante) dans la vie d’une jeune femme, et la façon dont toutes les personnes qu’elle rencontre, quelle que soit leur relation, la perçoivent, la juge différemment en fonction de leur propre point de vue et de leurs réflexions, ce qui peut parfois être totalement hors de propos pour elle.

Biofilmographie/Biofilmography

Marawan NABIL est un réalisateur, producteur et fondateur égyptien de Harmony Production Company. IL a réalisé de nombreuses publicités. « About a Girl » est son premier film après avoir étudié le cinéma à la « Raafat El-Mihy » Film Academy.

Aboula Ngando

Synopsis. Après une nuit passée chez sa maîtresse, Aboula Ngando rentre chez lui et découvrent une grande surprise.

Biofilmographie/Biofilmography

D’abord animateur de télé, monteur et réalisateur en République Démocratique du Congo, Marcus ONALUNDULA travaille à partir de 2010 en Afrique du Sud comme Chef-Monteur pour une entreprise prestataire de la FIFA. En 2013 il s’installe en France pour ses études et obtient des diplômes en Digital Vidéo Producer et Film Making de « SAE Institute de Paris ». En 2016 il lance sa boite de production audiovisuelle ONADISPLAY films. Ses réalisations sont : Passy, Le prix de la mémoire, Ubuntu, Article 13 et Je me cherche, je me débrouille.

Womb Dance

Synopsis.

Le mouvement commence depuis le ventre. La danse c’est des corps qui bougent et interagissent dans un espace. Les enfants à naître font l’expérience de la liberté dans le ventre en bougeant à leur guise, sans ressentir le monde comme un obstacle. Ce documentaire nous emmène à la rencontre de danseurs talentueux aux handicaps varies, qui, à travers la danse, apprennent à faire l’expérience de la liberté de mouvement et à se reconnecter avec leur corps. Womb Dance fait choix de célébrer l’unicité et non le handicap, avec l’idée que chaque personne est dotée de capacités différentes.

Biofilmographie/Biofilmography

C’est le deuxième film de Ratsbeke NTHITE sur les personnes en situation de handicap. Il ambitionne de faire toute une série de films sur ce sujet et il en discussion avec des producteurs d’Afrique de l’Est pour doubler ses films en Swahili. Son premier film Sibusiso’s Handprint a déjà remporté des prix au festival du film de Zanzibar et en Chine. Il a également l’intention de réaliser une version pièce de théâtre de The Womb Dance. Sa philosophie lorsqu’il filme les personnes en situation de handicap n’est pas de mettre l’accent sur ce qu’ils n’arrivent pas à faire, et de susciter donc la pitié, mais de mettre en avant ce qu’ils savent faire, leur force interne et leur capacité à s’intégrer dans la société, si seulement la société leur donnait cette chance.